top of page

Création collective en atelier

La Renaissance s’engage dans une pratique théâtrale singulière dans le domaine de la création en Arts de la Scène : la création collective. Il s’agit de mettre en œuvre une méthode de travail visant à faire émerger, de manière ascendante, une réalité collective au sein d’un groupe théâtral. L’enjeu de ce type de création est d’ensuite traduire cette matière brute en dispositif dramaturgique pertinent à la fois en termes de mise en scène, mais également de rapport au public. 

Au cœur d’un processus de création collective, l’axe de la création théâtrale est lié à une rencontre avec la réalité vécue par les participants. La compagnie touche essentiellement un public issu de milieux socioculturels défavorisés, nous investissons le projet avec l’envie d’aller à la rencontre des individus les plus fragilisés, les plus démunis. Le participant est tout autant acteur que témoin de la réalité collective que la dynamique de travail pousse à faire émerger et à présenter aux yeux de tous. Les groupes avec lesquels nous travaillons sont le cœur et la clef du processus.

Zapping 2.0, dézirs et zalouzies

Par le groupe des Invisibles Rigolos

Une fable détonnante où les plus sincères amitiés, saupoudrées de jalousie, tournent en vinaigre.

Ce projet a été cofinancé par le Fonds social européen et se déroule en collaboration avec les Chanterelles de Seraing, une organisation dédiée à l'aide aux personnes en situation de handicap.

Distribution : Maurane Simal, Romuald Cox, Frédérique Decraecker, Laura Treckels, Bruno Henssen, Claudine Féron, Stéphanie Schutz, Michel Pirotton, Eric Huygen.

Dirigé par Lucie Jourdeuil.

Régis : Toni Salvaggio

mashallah..jpeg

Chuuut...ou l'honnête hypocrisie

Par le groupe des Mashallah

Qui n'a jamais critiqué son voisin après l'avoir complimenté ?

Nous sommes toutes et tous un peu hypocrites mais ne soyons pas trop durs avec nous-mêmes. Socrate disait "Si ce que tu as à me dire n'est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir". Espérons qu'il nous pardonnera de ne pas toujours utiliser ses trois tamis. Et puis, nous sommes humains... Elles ont décidé de nous ouvrir les portes d’un petit endroit, un agréable petit quartier dans lequel vivent des voisines qui s’adorent… mais chacune a un petit secret qui, s’il est découvert, pourrait bien donner lieu à quelques commérages.

Financé par le Fond sociale européen.

Création collective mis en scène par Valérie Kennis et la ville de Seraing.

Distribution : Gulbahar Agırman, Nahida Hudeyda, Vasia Tan, Siham Jelfa, Anne-Marie Lofele et Sabry Ozisik.

Régis : Toni Salvaggio

Les loufoques - David Boos.jpg

"Tous les chemins mènent à rien mais toutes les routes amènent quelque part"

Par le groupe des Loufoques

"Enfant, je voulais être mannequin, fermier, chanteur, chevalier ou cow-boy... mais finalement, adulte, j'ai fait tout autre chose."

Ce spectacle d'atelier parle de chemins que nous choisissions de prendre tout au long de notre vie mais surtout d'une question essentielle : sommes-nous obligés de toujours suivre le chemin tracé ? Et si nous faisions plutôt du hors-piste ?

Spectacle d'atelier en création collective du Théâtre de la Renaissance.

Financé par le Plan de Cohésion Sociale de la Ville de Seraing.

Avec : Mireille Umoré, Violetta Modo, Danka Mazurkiewicz, Stéphanie Braibant, Hélène Mahieu, Jahan Godefroid, Sylvio Laval, Liliane Vecchione, Dominique Dans, Luc Baptiste. 

Mise en scène et théâtralisation : Davis Boos. 

Régis : Toni Salvaggio

Ajouter un sous-titre_edited.jpg

Va voir à côté, si le bonheur y est !

Par le groupe des Accroplanch's 

Et si le bonheur n’était qu’un concept abstrait et impalpable ? Un rivage illusoire vers lequel nous nageons tous avec espoir alors que nous nous noyons dans notre propre océan d’amertume …

Dans ce spectacle d’atelier des hommes et des femmes, acteurs et actrices du temps présent vont et viennent, livrant de temps en temps au public tantôt un récit, tantôt un cri de douleur voire de colère.

Subventionné par le Fédération Wallonie Bruxelles.

Création et écriture collective en atelier avec :

Aurore Wautriche, Yves Masillon, Johnathan Salemi, Joelle Nijst, Angy Diaz, Maribel Dielwart, Paty Gendarme, Priscillia Vangeltzikis Eric Dewinte, Rachel Fernandez, Mina Kimina

Animation, Mise en scène et Théâtralisation : David Boos et Valérie Kennis

Régie Technique : Toni Salvaggio

1.png

Branle-bas de combats chez les marteaux

Par le groupe des Magnifiques Zinzin's compris

La vie n’est pas rose au sein de la Résidence des Marteaux : Entre distribution forcée de médicaments assommants, repas insipides et pyjama gris, rien n’est fait pour amener un peu d’épanouissement parmi les résidents. Et ce n’est pas le psychiatre en chef ou la Direction qui vont arranger les choses…

Et si la solution venait avec ce nouveau pensionnaire ?

Et si pour une fois Google était un ami ?

 

Création théâtrale collective en atelier avec :

Guillaume, Delphine, Dylan, Coralie, Yoan, Ananda, Pierre, Fabien, Pierre-François

Animation. Mise en scène et théâtralisation : Valérie Kennis et David Boos

En collaboration avec la Résidence du Fort de Louveigné et avec l'aide du Fonds social européen.

https://urlz.fr/qIjT

Sharira 2019-2021 (1).jpeg

Sharira !

Par le groupe des Mashallah

Une création collective mis en scène par Valérie Kennis.

Mashallah, littéralement "tel que Dieu l'a voulu". On peut aussi comprendre le terme comme superbe. Et c'est ce qu'elles sont. Sans être en total désaccord avec leurs origines, nos Mashallah osent pointer ce qui dérange dans les excès d'une tradition trop stricte.

"Sharira", qui signifie "méchante, sorcière", parle de l'histoire d'une femme sous l'emprise d'une autre femme, sa belle-mère qui considère son fils comme la septième merveille du monde.

Sur un ton humoristique, le spectateur est amené à suivre le parcours d'une femme qui tente de s'opposer à sa belle-mère.

En collaboration avec le cours de FLE du Service ILI de la Ville de Herstal et le centre culturel de Herstal. Financé par le Fond sociale européen.

Avec : Nahla SAMAAN, Figen ALTUN, Enise AYAZ, Vasia TAN, Sabriye OZISIK

Mise en scène : Valérie Kennis 

Son, lumière, regard extérieur : Toni Salvaggio

Zinzincontournables 2021 3.jpg

Il faut… Pour être comme il faut !

Par le groupe des Zinzincontournables

De notre naissance à l’heure de notre mort, nous sommes tous, d’une manière ou d’une autre, perpétuellement contrôlés, encadrés, surveillés, fliqués, évalués, jugés. Tour à tour nos parents, nos amis, nos patrons, nos enfants, nos voisin, nos dirigeants voire la société dans son ensemble tentent de nous amener là où, selon eux, se situe notre bonheur. Et si nous étions les seuls à savoir ou il se situe vraiment ?

Subventionné par le Fond social européen.

Avec : Mina Kimmina, Yves Masillon, Aurore Wautriche, Joëlle Nijst, Valérie Kennis , David Boos, Priscillia Vangeltzikis.

Création décors : Mina Kimmina et Aurore Wautriche

Création costume : Mina Kimmina

Création vidéo : Valérie Kennis et David Boos

bottom of page